août 9, 2020

Encens résine naturelle d’arbre Harpagophytum biologique – Bienfaits

Une tisane aux feuilles et fleurs séchées, jusqu’à three fois par jour, peut aider à soulager les inflammations des voies urinaires, les rhumatismes, et l’arthrite. Les Oméga three, des acides gras polyinsaturés, constituent une arme ultra-efficace contre l’irritation.

Infusions de plantes vrac

harpagophytum et arthrose

Une alimentation déséquilibrée et une digestion perturbée participent souvent à un état douloureux et inflammatoire. Par son motion diurétique douce ne fatiguant ni le coeur, ni les reins, l’harpagophytum aide à l’élimination des toxines. Au printemps et à l’automne, on peut donc recommander une treatment détoxifiante d’une vingtaine de jours au minimum. Si les douleurs sont fortes, la posologie est d’une gélule (nébulisat) ou deux gélules (poudre totale) matin, midi et soir.

Soulage en cas de douleurs articulaires et permet de retrouver souplesse et mobilité. Plusieurs études cliniques humaines se sont par la suite enchainées. L’irritation est une situation pathologique qui comprend un giant éventail de maladies, telles que les affections rhumatismales et à médiation immunitaire, le diabète et les accidents cardiovasculaires. L’Harpagophytum est un produit bien connu qui a fait preuve de son efficacité. Charge à chacun de trouver le bon dosage et le bon produit pour y trouver soulagement.

Lorsque vous bougez, les bouts de vos os frottent directement l’un contre l’autre, ce qui fait mal et aggrave encore l’irritation, et donc le gonflement de vos articulations. La griffe du diable est principalement connue pour soulager les symptômes de l’inflammation, en particulier les douleurs liées à l’arthrose. C’est l’harpagoside qui serait responsable des propriétés anti-inflammatoires et antalgiques de la plante. Depuis plusieurs centaines d’années, les peuples indigènes d’Afrique du Sud (Bantus, San et Khoi) utilisaient l’harpagophytum pour traiter de nombreux maux dont les douleurs articulaires, rhumatismales et digestives.

Des études ont d’ailleurs montré que les cartilages de patients souffrant de douleurs articulaires ont un taux d’oméga 3 anormalement bas. L’motion anti-inflammatoire de la Reine des près est très appréciée en cas de douleurs articulaires. Cette épice alimentaire, très appréciée pour relever le goût de nos plats, est aussi un puissant anti-inflammatoire bien utile en cas de douleurs articulaires. Il agit notamment sur les raideurs et les gênes fonctionnelles. Savez-vous que le curcuma est une épice reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires ?

Les différents types d’articulations douloureuses

Toujours en 2003, une étude malesée sur 44 malades a mis l’harpagophytum en concurrence avec le rofecoxib et le Vioxx. Il en résulte une réduction de douleur conséquente avec l’harpagophytum, outre l’absence de certains effets indésirables quels sont les aliments à éviter pour l’arthrose ? propres aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Je prends ce complément depuis plusieurs semaines à raison d’une gélule par jour et j’ai vu un réel effet sur mes articulations. Amélioration, assez discrète, mais amélioration quand même au niveau des douleurs articulaires. Les harpagosides contenu dans l’harpagophytum ont des propriétés apaisantesphysiologiques importantes.

Cela étant, le succès de l’harpagophytum va les derniers avis et commentaires concernant para harpagophytum procumbens gel désormais bien au-delà des frontières du Kalahari. Et pour cause, cette plante détient une substance active – l’hargoside – aux vertus anti-inflammatoires et antalgiques. D’où l’intervention de l’harpagophytum dans les cas d’arthrose du genou, de la hanche, lombaire ou cervicale.

Récoltées dans les déserts sableux d’Afrique du Sud et de Namibie, les racines d’Harpagophytum regorgent de substances actives aux vertus anti-inflammatoires et analgésiques. Pour les personnes dont le moindre geste peut faire souffrir, des cures de cette plante peuvent apporter un soulagement qui peut aider à réduire les doses des médicaments anti-douleurs. L’arthrose est causée par une inflammation du cartilage, ces coussins qui protègent le bout de vos os, et qui leur permettent de se frotter l’un contre l’autre en souplesse. En cas d’arthrose, des agents inflammatoires dans vos articulations détruisent le cartilage, qui se fissure, se craquèle, et peut disparaître complètement, laissant vos os à nus.

Même si sous forme alimentaire, il en faut beaucoup pour obtenir des effets conséquents, c’est toujours mieux que rien ! Offrez-vous aussi un cocktail d’antioxydants pour limiter l’irritation à base d’aliments riches en caroténoïdes (carottes…), vitamine C (agrumes) et vitamine E (huiles végétales). L’acupuncture possèderait un effet antidouleur et décontractant bénéfique dans l’arthrose. L’harpagophytym est une plante (griffe du diable) que l’on prend en traitement de fond et qui présente des effets anti-inflammatoires et anti-douleur. L’arthrose cervicale, également appelée cervicarthrose, provoque des douleurs du cou et de la nuque (cervicalgie).

Harpagophytum zeyheri, l’autre espèce

Les produits proposés par les laboratoires Yves Ponroy sont pour moi une référence et une garantie de qualité. L’articulation correspond à la jonction entre deux os, permettant de protéger la construction osseuse des frottements. Facilitant le mouvement, l’articulation évite l’érosion et la dégradation du squelette.

L’harpagophytum, l’allié de vos articulations

La communauté scientifique s’est alors penchée sur l’extraordinaire pouvoir anti-inflammatoire que possède la racine et dont les effets ont été comparés à ceux de l’ibuprofène. L’harpagophyton inhibe le processus même de l’irritation, ce qui en fait un remède efficace contre les poussées d’arthrose, les tendinites, les lombalgies ou encore les sciatiques. L’utilisation sous la forme de décoction est à privilégier pour un résultat rapide. Pour cela, écrasez ensemble des racines d’harpagophyton, des feuilles de cassis et de l’ortie.

Quelles plantes pour les douleurs articulaires ?

Pour les patients ayant de l’arthrose sur les articulations des membres inférieurs (chevilles, genoux, hanches) : privilégiez les sports qui n’exercent pas ou peu de pression sur le bas du corps, comme le vélo, la natation, l’aquagym, le rameur, la randonnée sans dénivelé (avec bâtons pour soulager les appuis).

Associées aux tendons et aux ligaments, les articulations jouent un rôle majeur dans la mobilité du corps. Néanmoins, elles restent fragiles et peuvent être contactées par des troubles plus ou moins graves. Dus à un choc traumatique, un défaut mécanique ou une maladie chronique, ces troubles causent une douleur articulaire, difficile à supporter au quotidien.